Les Cavaliers de l\'Aube

Wargames
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Notre histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Yamtzr
Admin
avatar

Messages : 766
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 26

MessageSujet: Notre histoire   Mar 30 Oct - 15:31

Voici ci-dessous,le récit de l'histoire de sir Kzaaht et moi même :

Très chers amis,vous êtes beaucoup à ignorer la véritable histoire de sir Kzaaht et de sir Yamtzr,de ce fait,je vais vous la conter:

Partie 1 :


Un beau matin,à l'aube des moissons dans le village d'Isélia,Kzaaht et Yamtzr réveillent comme à leurs habitudent les autres villageois par leurs cris et autres sons...
En effet,ces deux enfants ( qui ont tous deux les âges respectifs de 10 ans chacun)sont les meilleurs ennemis du monde,et pour la plupart des matins,ils se disputent la grande cabane du chêne avec leurs épées et batons de bois.Etant l'un comme l'autre sans pitié,ils se frappaient de toutes leurs forces et bien souvent le sage du village a dû leur recoudre des plaies...

Ce matin là donc,Kzaaht avait pris l'avantage sur Yamtzr et avec encore quelques efforts,il aurait pu avoir la cabane du vieux chêne mais,l'alarme du village retentit: une armée de brigands arrivaient au galop,c'était l'armée du prince al-Quajhid et de son neveu du boudjnikistan.C'était un trés grand regroupement d'hommes,il y avait plus de 500 hommes portant chacun une armure et des armes,comment un village tel Isélia pourrait repousser une si grande armée ?
Quand les deux enfants virent tout ceci,ils prirent la direction du grand chêne,pour se cacher.
Quand ils arriverent au sommet de l'arbre,les bandits avaient deja commencer leur massacre,des corps gisaient par terre,des corps d'enfants et de femmes voulant les protéger.Un peu plus loin,il y avaient ceux d'hommes,bien-sur ces hommes là n'étaient pas armés( Isélia n'est peuplé que de fermiers).Après le massacre,les bandits enlevaient toutes les femmes et leurs enfants (ayant survécu),dans un des groupes d'enfants ; il y avait Kzaaht et Yamtzr...

Partie 2 :


Cela faisait un peu plus de quatre ans que les deux enfants furent enlevés avec les leurs,ils étaient tout deux réduit à l'esclavage.
Chaque jour à leur réveil ils reprenaient leur corvée de la veille,nettoyant les écuries pour l'un et s'occuper des vêtements des bandits pour l'autre,mais tout cela sans qu'ils se voient.En quatre ans,ils eurent largement le temps de s'oublier.
De temps à autre le grand chef de la bande al-Quajhid recevait une jeune vierge dans ses appartements,afin de servir au mieux cet homme,une personne était désignée pour laver le grand chef,ce fut pour la plupart du temps une des corvées de Kzaaht.
Un jour d'hiver,Yamtzr qui nettoyait des vêtements vit par la fenêtre ( ornée de barreaux) un cavalier sortir du coin de l'écurie au grand galop,de ce fait il prit son courage à deux mains et courut vers les écuries.La porte était entrouverte,"aucun garde en vue" se disait-il,il restait quelques chevaux dont deux deja seller alors il chevaucha le plus grand et surtout le plus beau des deux .Tandis qu'il galopait pour sa liberté s'éloignant de plus en plus du fort,il tourna la tête afin de vérifier que personne ne le suivait.Mais évènement du destin ou pur hasard à vous de choisir,sa tête heurta une branche qui le rendit dans un profond sommeil.

Des images floues apparurent dans son esprit,des scènes ou il était "en guerre" contre son plus grand rival lors de sa jeunesse.
C'est à ce moment que le nom "Kzaaht" lui vint à l'esprit,il se souvint donc qu'étant enfants ils se battaient pour la fameuse cabane du grand chêne hrp:là on met une photo de la cabane avec l'arbre:fin hrp.A son réveil,une idée plutôt folle fit son apparition en lui : libérer son rival éternel.

Partie 3 :


Quelques années passèrent et Kzaaht était devenu un bandit; il pillait et massacrait mais au fond de lui ceci ne lui plaisait pas et lorsqu'il tuait une personne c'était comme lui enfoncer un poignard en plein coeur.Depuis quelques temps,son seul désir était de tomber sur le champ de bataille pour enfin devenir libre,mais il échappait à la mort chaque fois qu'il l'a frôlait ! C'était comme une force intérieur qui l'interdisait de périr,il fallait toujours aller plus loin.
Pendant que Kzaaht augmentait sa haine,Yamtzr réunissait des chevaliers soigneusement choisi pour aller récuperer son rival d'enfance :

_Chevaliers,vous qui êtes vaillant,forts et braves.Chevaliers,vous qui avez besoin d'argent et d'armes .Chevaliers, je vous propose et vous offre du travail, et il est honnête se mit a crier Yamtzr sur la place publique en essayant d'attirer l'attention.
Personne ne répondit, par contre beaucoup de monde l'avait remarquer ,certaines personnes le regardait d'un mauvais oeil.Pendant plusieurs heures,il attendait sur son tabouret de bois,mais personne ne venait lui parler à propos de son annonce.
Alors au soir, à la taverne il posa une affiche sur le mur en déécrivant bien tout ce qui fallait faire pour le travail qu'il proposait.
Il disait bien que seul les hommes prêt au combats étaient acceptés,les mages était admis aussi.
Une personne vint vers lui, la personne avait l'air timide mais c'était un chevalier,il était orné d'or et de joyaux.
Ce chevalier prit la parole :

_Bonsoir noble damoiseau, tu cherches des personnes de force pour t'aider dans ta quête ?

_Oui je recherche des hommes pour aller liberer une personne, cette personne est prisonniere du seigneur al-Quajhid.

_Combien payes-tu pour cette mission ? Saches que ma troupe et moi sommes un peu cher,mais nous sommes loyaux et nous avons gagner mainte batailles.

_200 pièces d'or ,et si tu meurts, 5 pièces d'or par bandits tués qui seront pour ta famille.

_Bien parfait ! Tu as prévus un petit quelque chose ,un plan de bataille ?

_Non,j'avais pour idée d'y aller cette nuit ou la nuit prochaine et puis...c'est vous les experts en combats,non?

_Bon et bien...( il réfléchit un instant ) allons dans ma chambre on y sera mieu pour divulguer des informations sercretes.

Arriver dans la chambre , Yamtzr et l'homme accompagné des siens s'assirent sur des chaises assez confortable puis commencèrent une longue discussion. Au fur et à mesure de ce dialogue on appris alors que le chef s'appelait en fait Héomère et qu'il parcourait le pays à traquer un certain Raspoutine.Il y avait un nain dans la troupe, Yamtzr ne l'avait pas remarqué avant que celui-ci se mette à tousser ( à cause d'une trop grosse bouffé de pipe aspirée sans doute ! ) et il tenait sa hache si fort avec sa main gauche qu'on aurait pu croire qu'elle y était scellée !
Tard dans la nuit, en fin de discussion les hommes ( et nain) prirent leurs bardas et allèrent vers les écuries.
Ils avaient conclus qu'une évasion à l'aube serait peut-être plus acceptable !
Au petit matin,le soleil commencait a faire paraitre ses rayons sur les plaines,19 cavaliers chevauchant leur monture arrivait au grand galop vers le fort du seigneur al-Quajhid, arrivé a celui-ci Héomère prit la parole visant un des siens :
_Que se passe t-il ?Le fort est en feu !

_Vite dépéchons avant que les alliés d'al-Quajhid arrivent en renfort.
A ses paroles, tous les cavaliers augmentèrent l'allure et Yamtzr qui priait pour que Kzaaht ne soit pas tué fut surpris par le massacre qu'il c'était produit.Il y avait des corps partout, certain avaient des membres coupés d'autres respiraient encore...bref ce fut un carnage complet !
Arrivé aux portes du fort,Yamtzr commencait à chercher un corps qu'il connaissait,celui de Kzaaht.Et la tâche ne fut pas simple car découvrir un corps parmis tant d'autres, voilà qui était difficile ! Mais selon toute attentes, il parvint à le trouver, et il respirait encore, adossé aux décombres d'une catapulte.Il avait peu changer, son regard lui n'était pas le même, un regard sombre et vide, mais c'était lui et Yamtzr n'hésita aucunement à s'approcher de lui !
Dès que l'homme à terre le vit s'approcher, il brandit son sabre et sauta sur lui, alors que Yamtzr n'avait pas sorti son arme.
Yamtzr fut rapidement mis au sol avec la pointe du sabre sur la gorge, mais tres vite il compris que Kzaht avait changé.

_Mon seigneur Yam, quelle est cette marque au fer sur la cuisse du brigand ? cria un homme d'Héomère.

Yamtzr compris tout de suite que cette marque sur sa cuisse avait une influence incroyable sur les actes de Kzaaht, il dit alors :

_Eh Kzaaht c'est moi Yamtzr, tu me reconnais pas ? On se battait quand on était gosses, pour la vieille cabane, celle du grand chêne tu te rapelles ?

Kzaaht toujours la pointe de son sabre sur la gorge de Yamtzr fronça les sourcils, puis répliqua d'un ton éffrayant :

_Je te connais toi, tu es l'incarnation du mal, tu es le malin. Et je vais te tuer pour tout ce que tu as fais.Sois maudit.

_Non Kzaaht je ne suis pas celui que tu crois, je suis Yam, le gosse qui te piquait ton repas le jour du saint, tu te rapelles ?
Ne me tues pas, tuerais-tu un ennemis d'enfance ? Rapelles toi la cabane,rapelles toi de notre sage qui nous disputait souvent pour nos bagarres incéssantes, te rapelles-tu ?


_Yam ? Le pourceau bouffon du seigneur al-Quajhid ? Impossible je l'ai égorgé il y a de sa quelques mois maintenant !
Alors qui est tu ?


_Je suis Yamtzr, autrement dis Yam, enfin c'est toi qui m'a nommé le premier ainsi.Cette marque sur ta cuisse, c'est elle qui te contrôles, tu es un pantin, son pantin Kzaaht !

Alors Kzaaht se mit à crier si fort que par delà les montagnes, les trolls aurait pû l'entendre, puis il dit encore plus furieux :

_Personne ne me contrôle, pas toi,pas eux,pas lui,pas même le seigneur al-Quajhid !
Tu entends,personne ne me controles.


Yamtzr répondit calmement, avec une idée derriere la tête :

_Je te dis que cette marque te controles, je le sais point !

En entendant ceci, il devint tout rouge et sorti un petit poignard de sa botte et se transperça la cuisse avec, en plein dans la marque qui l'infuençait !

Partie 4 :


Apres s'être enfoncer un poignard dans la cuisse,kzaaht redevint comme la fois ou Yamtzr l'avait quitté,enfin presque, seul l'apprence physique avait changé !
Yamtzr lui demandait si sa allait, il répondit oui avec un regard un peu horrifié.
Aprés s'être regardé puis parler pendant quelques minutes, ils prirent la route vers le nord en laissant leur pieces d'or aux cavaliers du seigneur Héomère.Sur la route ils travèrsèrent un petit village de paysans, et l'un d'eux avaient apparement besoin d'aide...
Un brigand était en train de le voler, les deux hommes prirent leurs armes pour l'aider, et tuèrent ce voleur.
Ils furent surpris pas la réponse du paysan :
_Messieurs, ces birgands me volent tout depuis des mois, si je refuse ils me tueront ! Alors à moins que vous puissiez les tuer vous même je ne vois qu'une solution, fuyez !

_Nous ne fuirons point, nul n'est l'homme qui peut nous vaincre.Donner nous quelques sous et nous les trépasseront,indiquez nous leur point de repaire répondit Kzaaht, semblant tres affamé !

Alors le paysan qui était très étonné, leur expliqua le chemin à suivre pour aller au camp des bandits.Ils prirent leur chevaux et partirent au galop car le chemin était long, la preuve car ils arriverent à l'aube.Au camp, ils tuèrent tous les hommes leur fesant obstacles, du plus faible au plus aguéri des bandits.La bataille terminée, ils empilèrent les corps puis les brulèrent pour essayer de faire disparaitre les traces.De retour au village,ils frappèrent à la porte du paysan pour réclamer leur biens, le paysan à donc payer les deux hommes, et les laissant repartir.

Et c'est à partir de ce moment qu'ils prirent,Kzaaht et Yamtzr comme décision d'agir sous le mercenariat, pour aider les pauvres et les faibles contre les plus forts en échange d'une somme de pieces d'or équivalente à la difficulté de la tâche à accomplir.
Leur deux royaumes réunis, ils réussirent à faire fuir les forces du mal des honnêtes gens.Ces deux royaumes s'agrandissaient à une vitesse ahurissante mais pour le bonheur de tous mais surtout d'eux mêmes car il n'étaient plus ces gamins qui se battaient avec des objets de bois.

Ah oui au fait...Je ne me suis pas présenter ! Je suis l'homme que ces deux braves ont aidés, je suis la cause de leur première mission en tant que mercenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescavalaube.forumpro.fr
 
Notre histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre histoire en 2 mn
» Notre histoire en 2 minutes
» Les 13 photos terribles de notre Histoire
» Notre histoire en 2mn et 800 photos ! by Zack Hemsey
» [Guerre] {De notre histoire} Indigènes de Rachid Bouchareb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cavaliers de l\'Aube :: Les Cavaliers de l'aube (partie publique) :: Notre Histoire...-
Sauter vers: